Vous êtes ici : Tout savoir sur la défiscalisation > Guide & Conseils > Le conseiller fiscal : quels sont son rôle et ses missions ?

Le conseiller fiscal : quels sont son rôle et ses missions ?

Le conseiller fiscal : quels sont son rôle et ses missions ?

Le patrimoine dont vous disposez est soumis à l’impôt, qu’il s’agisse d’un patrimoine immobilier, d’un patrimoine financier ou encore d’un patrimoine professionnel. Gérer et maximiser ce patrimoine n’est pas toujours aisé, notamment lorsqu’il est possible de payer moins d’impôts. Dans ce cas, faire appel à un conseiller fiscal peut être une solution avantageuse afin de bénéficier de ses conseils professionnels et de réduire le montant de sa fiscalité en toute légalité. Découvrez le rôle et les missions de ce conseiller spécialisé.

Le rôle et les missions du conseiller fiscal : accompagner ses clients dans leur fiscalité

Qu’il soit à son compte ou qu’il travaille au sein d’un cabinet d’expertise comptable, le conseiller fiscal a pour rôle d’accompagner ses clients dans la gestion de leur fiscalité et dans la déclaration de celle-ci, dans le but de leur proposer la solution la plus avantageuse en termes d’imposition, et ce en toute légalité. En effet, il aide ses clients particuliers comme professionnels à réduire leurs impôts par des conseils et des options légales. Pour ce faire, il étudie le patrimoine de sa clientèle et liste ses ressources pour détecter les possibilités légales qui s’offrent à elle. En œuvrant dans le parfait respect de la loi, il est ainsi en mesure de plaider en faveur de son client face à l’administration fiscale et de justifier les choix fiscaux réalisés en cas de contentieux ou de litige.

Dans un premier temps, le conseiller fiscal évalue le profil de son client. Pour cela, il réalise un bilan patrimonial en s’appuyant sur une étude complète de la situation patrimoniale de ce dernier. C’est à partir de ce constat qu’il est en mesure de formuler des propositions et des recommandations à son client, dans le but de réduire sa fiscalité.

Dans ce cadre, le conseiller fiscal peut suggérer à sa clientèle, tant pour les particuliers que pour les professionnels, d’investir dans des produits financiers ou commerciaux ou d’effectuer des placements peu risqués comme une épargne retraite, une assurance vie ou encore des investissements immobiliers. Ces placements sont destinés à maximiser les revenus patrimoniaux de ses clients et à les faire profiter d’une fiscalité avantageuse.

Le conseiller fiscal intervient également dans le cadre de la déclaration des revenus. En effet, sa maîtrise du droit fiscal lui permet de guider ses clients afin d’optimiser la valeur de leur patrimoine. Il est en capacité d’apporter une réponse personnalisée à chacun de ses clients, car un dossier est unique. Son objectif consiste à répondre de manière efficace pour que sa clientèle soit satisfaite et qu’elle parvienne à réduire ses impôts en toute légalité, mais également à maximiser ses revenus patrimoniaux tout en limitant fortement le niveau de risque.

Le conseiller fiscal est doté de trois grandes missions :

  • Il conseille son client sur les placements et investissements qui peuvent l’intéresser selon son profil.
  • Il offre une réponse personnalisée et adaptée à la situation, au profil et aux souhaits de chaque client.
  • Il propose un cadre fiscal et un cadre juridique qui convient aux besoins uniques de chaque client.

Il est à noter que le conseiller fiscal est rémunéré sous la forme d’honoraires. En outre, il peut percevoir un pourcentage sur le gain fiscal qu’il aura obtenu à son client.

Pourquoi faire appel à un conseiller fiscal ?

Faire appel à un conseiller fiscal n’est pas une obligation, mais ce type de service peut présenter de réels avantages.

  • Le conseiller fiscal offre un service personnalisé. Il étudie et analyse la situation de chacun de ses clients pour leur proposer un diagnostic et des solutions adaptés, notamment en fonction du niveau d’investissement et de risque que ceux-ci sont prêts à engager.
  • Le conseiller fiscal accompagne ses clients dans la concrétisation de leurs projets en les conseillant et en les aidant. Il est ainsi en mesure de conseiller à certains clients d’opter pour un placement plutôt qu’un autre pour investir dans l’immobilier ou pour se constituer une épargne en vue de leur retraite, etc.
  • À l’instar du courtier, le conseiller fiscal travaille pour ses clients et se montre à leur écoute, dans le respect et la confiance. Il leur offre un cadre juridique et fiscal grâce à sa vision d’expert et à ses compétences en la matière afin d’inscrire toute action dans la légalité.
  • Le conseiller fiscal aide ses clients à réduire leurs impôts par des dispositifs légaux et avantageux. Si tout particulier ou professionnel peut solliciter les services d’un conseiller fiscal, il faut toutefois savoir que seuls les clients dotés d’un patrimoine conséquent y trouveront une réponse réellement avantageuse.

Enfin, la relation de respect et de confiance doit être à double sens. Le client doit, pour sa part, informer le conseiller fiscal de sa situation financière et personnelle pour que celui-ci lui apporte les réponses les mieux adaptées à son profil.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Simulateur Défiscalisation
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleurs programmes. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers